Bienvenue, visiteur !


Pollution de l’eau par des microbilles de plastique

18.05.2015 | Catégorie: Actualité environnementale

On sait depuis longtemps que le plastique est un polluant connu dans les océans. Mais, présentement, ce qui inquiète le plus, ce sont des microbilles de plastique très nocives pour les animaux marins.

Que sont ces microbilles de plastique?

Ces petites billes de plastique d’une dimension de moins de deux millimètres sont aussi petites que des grains de sable; elles sont fabriquées par les usines et utilisées dans des produits de consommation comme, entre autres, les dentifrices et les nettoyants pour le visage. On croyait qu’elles ne faisaient que flotter dans le courant jusque vers la mer; mais, une équipe de chercheurs de l’Université McGill a découvert qu’elles passent, à cause de leur petite taille, à travers les filtres de nos usines d’épuration et s’accumulent en forte concentration dans les eaux des Grands Lacs et dans les sédiments du fleuve Saint-Laurent.
 
Comment sont-elles nocives?

Ces microbilles deviennent d’autres produits de pollution par le plastique dans les océans. La communauté scientifique estime que tous ces produits de plastique dans les océans tuent environ 1,5 millions d’animaux marins chaque année. Une foule d’espèces marines, y compris les poissons destinés à la consommation humaine, ingèrent ces microbilles.

Campagne de lutte contre la pollution des microbilles de plastique

Des organismes environnementaux ont lancé la campagne « Beat the microbeads » pour lutter contre cette pollution des microbilles de plastique. Plusieurs fabricants de l’industrie cosmétique, tels qu’entre autres Colgate-Palmolive, L’Oréal, Procter & Gamble, ont promis de cesser d’en ajouter dans leurs produits à plus ou moins longue échéance. Cinq états américains autour des Grands Lacs s’apprêtent à adopter une loi qui interdirait ces microbilles dans les cosmétiques. Plusieurs grands fabricants de cosmétiques dans le monde se sont déjà engagés à remplacer les microbilles par des matières naturelles comme les amandes broyées, l’avoine et le sel de mer.
 
icone: actualite





© 2014 Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario
ISO14000 pour les élèvesISO 14001Webmestre